top of page
Rechercher

Chronique Coraline Debrooke - Tome 1 #5



Avant de commencer à donner un avis qui reste subjectif, je voulais remercier les éditions Legacy et Marie Colley pour la naissance de ce livre et de nous faire voyager.

Dès que j'ai vu la couverture et la 4ème page de couverture, j'ai voulu lire ce livre car il semblait être frais, pétillant et l'idéal pour passer un super bon moment. Le résultat est sans conteste : j'avais raison et mon 6ème sens ne s'est pas trompé. On frôle le coup de cœur mais je pense que le prochain tome sera le coup de cœur tant désiré. En tout cas, c'est une sacrée pépite que j'ai pu découvrir.

Evoquons tout d'abord la plume de l'auteure, cette dernière m'a épatée. Effectivement, j'ai vu énormément de légèreté et de fluidité, j'en vois dans beaucoup de livres mais là, c'est encore plus présent. C'est limite du beurre pour vous dire le niveau, j'apprécie car cela permet d'emblée de rentrer dans l'histoire, de s'attacher instinctivement aux personnages et de vouloir suivre leurs aventures "rocambolesques". C'est d'ailleurs là qu'on identifie le genre du livre en quelques lignes ; il s'agit d'une chick-lit, romance feel-good même. En tout cas, j'ai eu le sourire tout le long et j'ai adhéré aussi. J'apprécie de plus les nombreuses références à la culture populaire entre des références de films, de musiques, livres, etc. C'est une excellente manière d'attirer les lecteurs dans l'envoûtement de cette romance. Concernant la stratégie d'écriture, elle me semble parfaite notamment pour les points de vue. En effet, Marie Colley utilise un unique point de vue interne, celui de Coraline, notre héroïne. C'est l'idéal car on suit ses aventures et on a une idée de roman d'apprentissage aussi puisque nous avons droit à une évolution de l'héroïne qui va se perdre en cours de route, trouver de nouvelles voies, etc. C'est intéressant et pertinent pour ce genre de romances. En outre, en se concentrant uniquement sur elle, on laisse une part de mystères sur la gent masculine sur qui va être son homme (même si je vous l'accorde qu'on nous le savons au début mais on peut être surpris), etc. Un autre argument qui marque ce choix intéressant est la façon que l'auteure présente son livre. Si vous lisez le livre, vous constatez qu'on a l'idée d'un journal intime à cause des indications temporelles chaque jour pour mieux se repérer et nous sommes donc les "voyeurs" de son journal intime. On rentre dans sa vie, dans sa tête. C'est pourquoi je trouve que le point de vue interne est pertinent. Enfin, nous avons plusieurs sentiments, vous avez surtout beaucoup d'humour, de l'amour et de l'amitié mais aussi de la colère, un brin de tristesse. Bref, vous avez de quoi ressentir xx émotions sans soucis.

Pour conclure, Marie Colley envoie clairement du lourd, j'ai rarement eu l'occasion de lire des livres avec une telle fluidité et de légèreté. On a l'impression que c'est simple or sa plume est complexe puisqu'elle doit réussir le défi de nous rendre accro, de se sentir léger et de nous impliquer dans son univers.


Poursuivons la chronique en évoquant l'intrigue, cette dernière est tellement classique. Effectivement, on retrouve des éléments typiques d'une romance chick-lit/feel-good entre la rencontre, le développement des sentiments, tensions/rupture/doute, prise de conscience, retrouvailles, happy end. J'ai clairement eu l'impression de lire Le Journal de Bridget Jones d'Helen Fielding. Or, Marie Colley se démarque sur plusieurs niveaux pour mettre sa touche personnelle. Cela commence avec l'héroïne qui est miss gaffeuse, timide, très travailleuse et j'ai beaucoup aimé son métier car il est assez rare en romances. Elle est avocate dans le domaine des assurances, oui madame bosse dans les assurances. Rien que pour cela, l'auteure apporte de l'originalité. De plus, il n'y a pas de chichis ou des tentatives de rendre l'histoire attrayante en mode "il y a de l'action". Non, on nous laisse découvrir une héroïne qui est comme vous et moi, banale mais son quotidien banal est attrayant. Il n'est pas utile de créer des situations, des tensions pour attirer les lecteurs à rester, ce n'est pas le cas ici. J'adore tout simplement ! Pour faire simple, le livre raconte les aventures de Coraline dans son quotidien et on assiste à sa rencontre avec Philippe. Ce dernier essaye de la draguer tant bien que mal, il faut dire que la timidité n'aide pas tout. Maintenant, cela m'amène à aborder les thèmes dans ce livre. Vous pensez qu'il ne s'agit qu'une simple histoire pour passer un bon moment et basta ? Que nenni, Marie Colley aborde des thèmes très intéressants comme l'amour, l'amitié, entre autres. J'y reviens mais j'apprécie que l'auteure nous représente la vie entre des rencontres impromptues, des moments cocasses, gênantes, etc. En tout cas, la bonne humeur sera au rendez-vous. Concernant le cadre spatio-temporel, il est tout à fait crédible et cohérent. Effectivement, l'idée d'un journal intime permet aux lecteurs d'avoir des repères dans la temporalité. Concernant les lieux, nous avons un mélange entre des lieux qui représentent la vie privée et professionnelle de Coraline et d'autres lieux éphémères. Tout se déroule à Bruxelles en Belgique, cela change des lieux habituellement dans les romances. Quant au rythme, il est bien maîtrisé. On n'a pas l'impression de s'endormir et ni l'impression d'avoir zappé quelque chose. C'est donc parfait !

Enfin, les faits et gestes des personnages sont totalement en adéquation avec le passé et le caractère de chacun.

Pour conclure, une intrigue très classique mais l'auteure apporte une pointe d'originalité pour proposer sa chick-lit, le résultat est au top car on passe un super bon moment. De plus, l'intrigue est crédible et cohérente.


Achevons la chronique en parlant des personnages. Pour ma part, mes chouchous sont Coraline et Philippe c'est-à-dire les protagonistes.

Je vais tout d'abord vous présenter Coraline, cette dernière a énormément de similitudes avec Bridget Jones. Elles se ressemblent au niveau du caractère car elles sont pétillantes, hilarantes, maladroites, "aveugles", etc. Cependant, Coraline me plaît énormément à cause de son métier mais aussi quelle franchise ! Elle ose dire les choses quitte à se mettre des gens à dos et elle est une acharnée de travail. Ce qui explique pourquoi elle n'arrive pas à trouver d'homme auparavant mais la trentaine qui s'approche va lui rappeler à l'ordre si on peut dire. J'ai adoré ce personnage du début à la fin, j'ai vraiment hâte de la retrouver au prochain tome.

C'est l'heure de faire passer à la casserole Philippe, je ne vais pas dire énormément de choses car je respecte le travail de l'auteure et je n'en dirais pas plus. J'ai adoré ce personnage dès le début, c'était spontané. Cela s'est confirmé au fil des pages même si je ne comprenais pas certaines choses comme le fait de ne pas avoir essayé de draguer davantage Coraline. J'ai apprécié le fait qu'il bosse dans la cosmétique car on s'attend à que ce soit un personnage féminin et inversement pour le métier d'assureur. Ainsi, Marie Colley laisse un joli message en surpassant les clichés. Homme ou femme, tous les métiers sont accessibles à n'importe qui : une femme peut bien bosser dans le monde du bricolage ou un homme dans le monde cosmétique. Rien n'est choquant et vive l'égalité et la liberté !

Concernant la relation entre Coraline et Philippe, c'est quelque chose ! Il va falloir des semaines et des semaines pour ouvrir les yeux de l'héroïne sur le fait que Philippe a essayé de la draguer xx fois. En tout cas, ils ont une relation professionnelle uniquement à cause de nombreuses raisons avant de passer à l'étape supérieure c'est-à-dire prendre conscience et tenter de conclure avec l'autre. Cela prend du temps mais j'étais contente du happy end car on n'attendait que ça tout le long du livre. J'ai hâte de les retrouver au prochain tome.

Pour les personnages secondaires, j'ai trouvé certains très envahissants et certains prenaient la vedette même. Je pardonne car ils sont là pour chaque moment de la vie de Coraline. J'ai adoré leur soutien, leur affection. En tout cas, ils remplissent parfaitement leur rôle : aider les protagonistes tandis que d'autres personnages leur mettaient des bâtons dans les roues.

Nous avons donc des protagonistes pétillants, éclatants qui nous donnent le sourire. Certes, nous sommes dans la séduction tout le long du livre et ce n'est qu'à la fin qu'on a une conclusion à leur relation : enfin ils sortent ensemble ! Concernant les personnages secondaires, ils sont au rendez-vous pour sublimer Philippe et Coraline même si par moment, ils leur volaient la vedette.


Pour conclure, j'ai passé un super bon moment en lisant ce premier tome. C'est vraiment à 2 doigts du coup de cœur juste que ce fût un peu long pour moi la séduction dans le livre. Ce n'est que mon avis de lectrice là. Sinon, j'ai pu découvrir une pépite en termes d'écriture, une fluidité et une légèreté incroyable tandis que l'intrigue respecte les codes du chick-lit, d'une romance feel-good tout en ayant sa touche personnelle. Enfin, Coraline avec Philippe subliment l'ensemble.

Un livre qui mérite d'être lu si vous voulez de la romance, avoir la pêche et le sourire. Il est parfait en cas de coup au moral. J'ai hâte de lire le prochain tome.


🌸 Extrait 🌸


"- Ça veut dire que j'ai très envie de t'embrasser.

Il se rapproche un peu plus, un regard de braise plongeant dans le mien Je fondrais bien mais il y a un problème... Oh non ! J'ai le nez qui commence à me chatouiller." Lien site chroniqueur

4 vues0 commentaire

Comments


bottom of page